Un peu paumé, un peu naze, Pirate Nitro descend dans une boite de jazz... Et il y fait la rencontre de Julien Bertrand (trompette), Pierre Antoine Chaffangeon (piano), Benjamin Gouhier (guitare), Charles Clayette (batterie) et Olivier Guillaume (contrebasse).

Rapidement, les mots se mélangent aux notes et enfantent des phrases...

 

Cette formation parigo-lyonnaise allie jazz et slam pour un spectacle captivant, intimiste et parfois déroutant. Pirate nous promène dans son univers, quelque part entre Baudelaire, Pierre Desproges et Booba...


Les textes acerbes et l'humour grinçant de Pirate sont portés par des compositions travaillées et arrangées en lien avec les mots du slameur.

mars 2020

Nothin'butt reprend du service avec Pirate Nitro pour remplacer Zeno.

Cette nouvelle aventure débute par une résidence à La Chaponie.

26 mars

Concert privé

Leader d'Isaac's Mood (Jazz Funk).

Compositeur et guitariste d'Uptown Lovers (Soul Folk).

Guitariste de Combo Charlie (électro Rock).

Guitariste de nombreuses autres formations (jazz manouche, jazz, folk oriental etc).

Quelques scènes : Rhino jazz festival, Jazz à Vienne, St Fons Jazz, Train Théâtre de Valence, Péristyle de l'Opéra de Lyon, Crescent jazz club de Mâcon, un Doua de jazz, Ninkasi, Amphithéâtre 3000 à Lyon...

A partagé la scène avec Dee Dee Bridgwater, Sylvain Luc, Franck Aghulon. 

A l'initiative du Collectif Polycarpe ainsi que du Périscope (salle de concerts à Lyon).

Ben Gouhier

Julien Bertrand est né en 1980.

Il commence à apprendre la trompette avec son père professeur au conservatoire de Guéret.

Parallèlement à des études de musique classique aux CNR de Bordeaux puis Boulogne-Billancourt il étudie l'improvisation avec Jean Luc Capozzo, Bruno Rousset et se produit avec Miguel Fiannaca, le Big Band Turquoise (Festivals d'Aix en Provence, Munster, Monastier…).

Il entre en 2002 au CNR de Chambéry (classes de Laurent Blumenthal et Pierre Drevet) où il obtient ses diplômes de trompette et d’arrangements Jazz.

Il y rencontre également les musiciens de son futur groupe le « Julien Bertrand Quintet » (Florent Nisse, Sandrine Marchetti, Charles Clayette et Benoit Baud).

Il intègre l’année d’après le Collectif Polycarpe avec lequel il participe à la diffusion du jazz à Lyon et à la création du « Périscope ».

 

Il tourne dès lors avec sa formation le « Julien Bertrand Quintet (lauréate des tremplins Rezzo « Jazz à Vienne » 2007 et « Jazz RA » 2008) dans plusieurs festivals et clubs (Jazz à Vienne, Un Doua de Jazz, Jazz en Tête, Jazz dans le bocage, Rhino Jazz, Le Périscope, Jazz Au fil du Cher, Jazz sur les places, Raffuts de Loire, Saint-Fons jazz, Crescent jazz club, Hot Club de Lyon, ...) tout en collaborant à d’autres projets comme Ompa Bompa Septet (Charlie Jazz Festival, Cavajazz, Jazz au sommet, Gagajazz, Rhino Jazz Festival…), le Lyon Jazz Orchestra, Sangoma Everett quintet…

Il co-dirige entre 2011 et 2015 un quartet avec le pianiste américain Joel Holmes (Roy Hargrove 5tet, Javon Jackson 4tet, Nnenna Freelon…) qui enregistre en 2012 un 1er album (Sweet and soulful) apres avoir silloné l’hexagone (Nice, Cannes, Istres, Lyon, Marseille, Saint-Etienne, Clermont-Ferrand, Chambéry, Mâcon…).

Depuis 2016 la nouvelle formation de Julien Bertrand est le quartet NEW FLY, celui-ci joue exclusivement des compositions du trompettiste.

L'album New Flight est enregistré en Septembre 2016.

 

Il participe en parallèle à d’autres groupes comme Manuel Gesseney 5tet, Vincent Périer 7etThird Roam, Alex Clayette 5tet, Strange Fruit, La substance et plus occasionnellement à Fred D'oelsnitz sextet, Mr Day.

Il collabore egalement aux albums de Vaudou Game, Jahkasa ou Anne Sila.

             

Julien Bertrand a également joué aux côtés de Keith L. Brown, Kenneth Brown, Jeff Ballard, Tony Hewitt, Eric Le Lann, Carine Bonnefoy, Eric Prost, Andy Baron, Nicolas Genest, Nicolas Folmer, Lolo Bellonzi, Sangoma.

Julien

Bertrand

Il débute ses études pianistiques au Conservatoire National de Région de Chalon-sur-Saône à l'âge de 7 ans. Il commençe par un cursus de piano classique, sa formation se prolonge dans la classe de jazz à 14 ans (aux côtés de Sylvain Beuf, Dominique Chaffangeon, Olivier Py, Stephane Ranaldi, Michel Martin Descharrières et Jean louis Almosnino).

Après avoir obtenu son DEM, sept ans plus tard, il part faire ses études supérieures au CMDL à Dammarys-les-Lys, l’école de Didier Lockwood de 2009 à 2011. Ecole où il a pu se perfectionner aux cotés de Benoît Sourisse, André Charlier, Pierre Perchaud, Didier Lockwood, André Villégier, Marc Michel de Bevillon. Il prend également des cours avec Bojan Z, Emmanuel Bex, Franck Agulhon, Pierre de Bethmann.

De 2011 à 2013, il intègre le CEFEDEM de Lyon, lieu où il affine sa pédagogie, il obtient alors le Diplôme d'Etat en piano spécialité jazz en juin 2013.

Il part en 2014 pour se produire en sextet pendant 6 mois à Taiwan dans la ville de Taichung dans divers jazz-clubs.

Depuis une dizaine d'années, Pierre-Antoine se produit sur les scènes de jazz lyonnaises avec plusieurs formations tels que PAC TRIO, Jezz at Home, Nothin'Butt, (Hot-club, Clef de voûte, Périscope) ainsi que dans divers groupes aux côtés de Sébastien Joulie, Charles Clayette, Julien Bertrand, Vincent Perrier, Stéphane Foucher ainsi que sur des festivals et scènes nationales (Jazz à Beaune, Jazz à Couches, le FIMU, le Silex à Auxerre, le Petit Journal Montparnasse, Autour de Midi-Minuit, New Morning à Paris) et à l'étranger (Jazz à eurocores à Trèves en Allemagne).

Membre permanent  de l’OJJB (Orchestre des Jeunes Jazzmen de Bourgogne) orchestre dirigé par Franck Tortiller (collaborations avec Stéphane Chausse, Bertrand Lajudie, Jean Gobinet, Mace Francis ).

P.A. Chaff

Olivier commence à la basse électrique en autodidacte dans divers groupe locaux.

Apres 3 ans d'étude a l’école municipale d'Autun (71),il s'initie au jazz et à la chanson française.

Il collabore à plusieurs projets musique du monde et chansons dans la Creuse(23).

Influencé par divers musiciens comme John Coltrane, Miles Davis,Paul Chambers ou Charlie Mingus, il se perfectionne a l'ENM de Villerbanne durant 3 années.

Sur clermont ferrand depuis environ 10 ans, il participe à des projets jazz manouche, musique brésilienne, gospel et collabore à des spectacles jeune public.

Olivier Guillaume

Batteur très actif et demandé dans la région Rhône-Alpes, Charles Clayette est un des membres fondateurs du Lyon Jazz Collectif (association Collectif Polycarpe).

 

Charles Clayette a enregistré une 15 aine de disques depuis 2002 dont un en 2011 avec Marcus Strickland (USA) avec le David Bressat Trio, puis un album avec Walter Smith (USA) en 2013 avec le Seb Joulie Group (disque signé par le Label Fresh Sound) puis un album avec Will Vinson en 2014 avec le groupe Strio lors d'une tournée.

 

Il se produit régulièrement avec Strio, David Bressat Trio, Seb Joulie Group, Julien Bertrand , Benjamin Guyot ',Isaac’s mood, Mathieu Rosignelly trio (Suisse).

 

Il est présent dans de nombreux clubs et festivals de l’hexagone depuis une dizaine d’années : Sunset, Sunside, Club de Minuit de Jazz à Vienne, le Chorus (Lausanne), AMR, (Genève), Péristyle de l’Opéra de Lyon, Rive-de-Gier Festival...

 

Il a ainsi eu l’occasion d'accompagner des musiciens de renom tels que : Marcus Strickland, Walter Smith III, Will vinson, Daniel Huck, Tony Pagano, Irving Akao, Pierre Drevet, Eric Lelann, Jean-Louis Almosnino, William Chabbey, Eric Prost, Gil Lachenal, François Chassagnite, Olivier Truchot, François Gallix, Pierre Lafrenay…

 

Charles Clayette a étudié la musique en intégrant la classe de batterie du CNR de Lyon avec Laurent Sarrien (Collectif Mu). Il a également pu travailler avec Jimmy Cobb (...notamment Batteur de l’album Kind Of Blue de Miles Davis) pendant son expérience New-yorkaise de 3 mois au cours de l'année 2002.

Chuck

Insurgé du maquis musical des premières heures, Pirate Nitro apparait au large des côtes du hip-hop francais en 1996.

Ce MC, issu du groupe Nouveaux Mutants et originaire du Val Maubuée, a depuis très longtemps traîné sa swag de flibustier débraillé dans les soirées Hip Hop de la capitale. Intronisé ZuluKing par Dee Nasty en personne, il a fondé le site « lebanlieuzart.com », et réalisé le documentaire “Marathonien De l’Espoir” aux côtés de Charlie Bauer, connu pour ses luttes contre le système carcéral français. Il évolue au sein du Val Mobb Industries, un collectif et une école de rap située dans la partie la plus extrême orientale de la grande couronne.

Pirate Nitro n’a  jamais cessé de repousser les limites de son rap. Pas de thématiques arrêtées ou de mise en avant de l’ego, mais la description, au grès des titres, d’un univers mêlant états des lieux de la société et du Milieu Rap, humour corrosif et esprit libertaire. Ses textes riches en rimes se croisent et s’entremêlent dans un rap technique car très rythmique. Véritable gardien du Funk et lyriciste enragé, il apporte sa pierre (réfractaire) à l’édifice du rap francophone, et contribue à mettre le Val Mobb sur la carte.

Il pose sa voix, et sa gouaille éraillée sur des sons composés dans la lignée des plus grands standards et la plus stricte tradition hip-hop, pouvant passer d’un Boom Bap cinglant doté de samples vecteurs d’émotions fortes à des sonorités plus électroniques, plus rauques ou plus rock.

Pirate

© 2020 by Zeno

IMG_6179